Brexit, réseaux sociaux et ingérence russe dans 20Minutes

Je dis quelques mots dans cet article titré de 20Minutes : Référendum sur le Brexit: Pourquoi la publication des données Twitter et Facebook sur l’ingérence russe est très attendue

Extraits :

« On a du mal à estimer le véritable impact de ces tentatives d’ingérence. Le précédent américain pendant l’élection de Donald Trump et les différentes auditions devant le Congrès ont permis de mieux comprendre le schéma utilisé par la Russie lors d’échéances électorales », analyse Tristan Mendes France, enseignant au Celsa et spécialiste des nouveaux usages numériques.

« Les acteurs et leurs fronts sont nombreux : hacking des télécommunications, diffusion massive de fausses informations, achat de publicités orientées, le tout relayé par des médias pro-Kremlin, eux-mêmes repris par des médias traditionnels britanniques et notamment les tabloïds », poursuit-il.

Si l’action des pouvoirs publics semble limitée, la société civile dispose, elle, de plus en plus d’outils pour lutter contre toute forme de propagande en ligne tempère Tristan Mendes France : « Il faut accentuer la sensibilisation et l’éducation sur le sujet. Y compris des élus. Mais notre fragilité découle aussi de ce qui fait la valeur de nos démocraties. Contrairement aux pays qui nous attaquent, nous sommes des espaces ouverts et c’est cette ouverture qui nous rend plus fragiles. En Russie, une campagne comme celle orchestrée pendant le Brexit serait impossible à mettre en œuvre tant le pouvoir contrôle ce qui se fait et se dit sur les réseaux sociaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.