« Les ambassadeurs s’essaient aux clics diplomatiques »

J’ai dit quelques mots pour la revue Acteurs Publics sur la diplomatie et Twitter. L’article (payants) est intitulé « Les ambassadeurs s’essaient aux clics diplomatiques » et date du 20 juillet 2016.
Diplo tweet

Extrait :

«Comme le compte de l’ambassade, le compte personnel d’un ambassadeur est aussi un outil pour porter la parole de la France», confirme Tristan Mendès-France, qui enseigne
les nouveaux usages du numérique au Celsa.
«Il permet à l’ambassadeur d’atteindre un audi- toire qu’il n’avait jamais touché auparavant. Il s’adresse ensuite à cette petite communauté pour laquelle il a déjà un crédit et une recon- naissance et dont une partie va relayer ce qu’il transmet. Twitter est en cela une force de pres- cription qui n’existe nulle part ailleurs.» Car s’adresser à de petites communautés captives, c’est la logique des réseaux sociaux. «C’est un cercle vertueux qui peut même faire un gros buzz et donner une très forte audience», ajoute Tristan Mendès-France.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *