Les réseaux sociaux et une campagne toxique, un cocktail explosif. In La Croix.

Les réseaux sociaux et une campagne toxique, un cocktail explosif. J’en dis quelques mots dans ce papier de La Croix.
Extrait :
« Décrédibiliser l’émetteur pour décrédibiliser l’information ». Une technique observée par Tristan Mendès France : « L’écosystème des réseaux sociaux est idéal pour des partis extrêmes, qui n’aspirent à ce que l’on n’entende que leur voix, explique ce spécialiste des nouveaux usages numériques.
« Or ce qui établit les faits, ce sont des regards contradictoires de gens qui ne sont pas liés, explique-t-il. Sur les réseaux sociaux, notre horizon est bridé par le choix de ceux que l’on choisit de suivre. Ces « bulles » permettent à ceux qui veulent se détacher de toute factualité de répandre leurs propos et d’être d’autant plus efficaces que les autres ne seront pas confrontés à des voix différentes, ou alors déformées par le filtre de leur propre communauté ».

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *