La migration de la fachosphère sur le Facebook Russe – 20Minutes

Quelques mots sur la fascination d’une partie de l’extrême-droite en ligne pour le réseau social russe Vkontakte dans cet article de 20minutes.

Extrait :

« Tristan Mendès France, enseignant au Celsa et spécialiste des nouveaux usages numériques, a constaté, dans la foulée des évènements de Charlottesville aux Etats-Unis qui a poussé les géants du Web à sévir, que des invitations à rejoindre VK se multipliaient au sein de l’alt-right américaine, cousine et modèle des réseaux français de l’extrême droite en ligne. « En décembre, Twitter a fait un gros ménage en suspendant plusieurs comptes influents, et beaucoup ont vu en VK un refuge à l’abri du « politiquement correct » de l’Occident », explique-t-il. »
« Pour ce spécialiste de l’extrême droite en ligne, la migration actuelle vers VK est essentiellement une posture, du fait de « la fascination de ces internautes pour le régime russe et Vladimir Poutine​ ». D’autres plateformes, comme mail.ru ou RuTube (le YouTube russe) les intéressent aussi, d’autant qu’ils profitent de la « mansuétude des autorités russes, qui voient d’un bon œil l’arrivée de ces ennemis autoproclamés de l’Occident », complète l’enseignant au Celsa. »
« « Les renseignements russes ont un œil sur VK, où la liberté d’expression est en réalité relative. C’est la chose de l’Etat russe, qui veut un contrôle de l’Internet sur le modèle chinois », ajoute Tristan Mendès France.
« Leurs publications ne rencontrent évidemment plus le même succès, souligne Tristan Mendès France : « Ils avaient créé un capital d’audience, avec des sites implantés depuis des années et de fait bien référencés… Sur VK, l’échelle de diffusion n’est plus du tout la même. Leur eldorado de la liberté d’expression risque de ressembler à un désert aride à long terme. » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.