Les dérives inquiétantes de l’application pour adolescents TikTok – Figaro

Tristan

J’avais remarqué fin novembre l’arrivée de l’extrême-droite complotiste américaine sur l’application préférée des adolescents TikTok. L’occasion pour moi d’en dire un mot au Figaro.

Notamment ces quelques conseils :

Récemment, TikTok a aussi fait savoir qu’elle allait augmenter ses effectifs de modérateurs humains pour les faire passer de 6000 à 10.000 personnes. «Ces informations restent très floues. On ne sait pas vraiment comment cette modération fonctionne ou si les modérateurs parlent anglais ou français», commente Tristan Mendès-France. «Ce qui est sûr, c’est qu’il faut être extrêmement prudent. Même si l’application est officiellement interdite aux moins de 13 ans, beaucoup d’internautes plus jeunes y sont actifs.» Le chercheur préconise aux parents dont les enfants sont présents sur la plateforme de vérifier si leur compte est privé et si l’accès aux commentaires a été limité dans les paramètres de confidentialité.

Deux exemples trouvés sur TikTok que j’avais publiés sur Twitter.